[cle1: REDIRECTION_DANS Lang:FR] [cle1: SECONDES Lang:FR]
Fermer
Fermer
Fermer
Type_H

RÉTROMOBILE 2017 : CITROËN MET SES UTILITAIRES À L’HONNEUR 70 ANS APRÈS LA PRÉSENTATION DU TYPE H AU SALON DE PARIS !

A l’occasion du salon Rétromobile qui se tiendra du 8 au 12 février 2017 à Paris, Citroën a choisi de mettre à l’honneur ses utilitaires. Une exposition inédite qui intervient 70 ans après la présentation au salon de Paris d’un fourgon devenu icône populaire : le Type H.

Visite guidée…

 

 

70 ans après la présentation à Paris du Citroën Type H, fourgon emblématique pour toute une génération, la Marque a choisi de mettre à l’honneur ses utilitaires à l’occasion de l’édition 2017 du Salon Rétromobile qui se tiendra à Paris (Paris Expo Porte de Versailles) du mercredi 8 au dimanche 12 février (soirée presse le mardi 7 février dès 19h).
Rendez-vous est donné aux visiteurs sur le stand Citroën (Pavillon 1), pour découvrir une sélection d’une dizaine de véhicules, parmi lesquels :

  • Une Citroën C4 dépanneuse (club ‘C4 C6 Vintage Club’) 
    Présentée au Salon de Paris 1928, la C4 est une évolution de la B14 qu’elle remplace. Ses principaux atouts : sa silhouette modernisée, son châssis renforcé,  sa cylindrée de 1628 cm3, son allumage par distributeur ou encore sa pompe à eau. La version dépanneuse présentée à Rétromobile n’est qu’une des nombreuses déclinaisons de la C4 : familiale, fourgon, roadster et même autochenille pour la célèbre Croisière Jaune ! Elle sera produite jusqu’en 1934 à plus de 243 000 exemplaires.
  • Un Citroën TUB (conservatoire Citroën) 
    Premier d’une grande famille d’utilitaires légers et ancêtre du Type H, le TUB (abréviation de ‘Traction Utilitaire Basse’) est commercialisé dès 1939. Inventeur du fourgon à traction avant, il se distingue par sa grande praticité avec son plancher bas permettant de tenir debout, sa cabine avancée et sa porte latérale coulissante. Sa diffusion, limitée par la guerre, ne dépassera pas les 2 000 unités.
  • Une Citroën Traction Commerciale (club ‘La Traction Universelle’)
    Modèle emblématique d’avant-guerre (1934), la Traction Avant illustre le génie visionnaire d’André Citroën à une période où les automobiles sont normalement propulsées sur l’essieu arrière. Forte de son centre de gravité abaissé, de sa carrosserie tout acier monocoque, de sa légèreté et de son aérodynamisme étudié, la Traction Avant jouit d’un comportement routier en rupture pour l’époque (maniabilité, tenue de route, etc.) et ouvre la voie à l’automobile moderne. Souvent associée à la période de l’Occupation dans la mémoire collective, la Traction sera produite à plus de 759 000 exemplaires durant 23 ans, le record de longévité pour son époque.
  • Un Citroën Type H (club ‘H Tendre et Chevronné’)
    Dévoilé il y a 70 ans, au Salon de Paris 1947, le Citroën Type H succède au TUB. Il reprend les qualités pratiques de ce dernier (seuil de chargement bas, hauteur intérieure permettant de se tenir debout, porte latérale coulissante) et s’en distingue notamment par sa tôle ondulée qui rigidifie sa carrosserie. Robuste et pratique avec sa charge utile de 1200 kg, le Type H fait l’objet d’innombrables adaptations par les carrossiers. Produit à plus de 490 000 exemplaires jusqu’en 1981, le Type H demeure incontestablement un fourgon iconique pour toute une génération. Figure incontournable des commerçants ambulants et de la police nationale, le Citroën Type H redevient aujourd’hui plus que jamais tendance, notamment au travers de nombreuses restaurations en ‘Food Trucks’.    
  • Une Citroën 2 CV fourgonnette (‘association des 2CV Clubs de France’)
    Commercialisée dès 1951, la Citroën 2 CV fourgonnette est à la fois robuste, pratique et économique. Très polyvalente, elle convient aussi aux familles, une fois équipée de la transformation ‘Glaçauto’ (vitre latérale et banquette arrière). Véritable succès commercial, plus d’1 246 000 exemplaires de la 2 CV fourgonnette seront fabriqués jusqu’en 1978.
  • Une Citroën Méhari Pompiers (club ‘Méhari Club de France’)
    Mai 1968. Alors que toute une génération bat le pavé parisien en quête de libertés, Citroën dévoile un modèle de loisirs avant l’heure : la Méhari. Construite sur une plateforme de Dyane 6, la Méhari bouscule les codes des cabriolets traditionnels avec sa présentation fraîche et décomplexée. Polyvalente, pratique et économique, elle se distingue grâce à son ingénieuse carrosserie en plastique ABS qui la rend à la fois très légère (525 kg), insensible à la corrosion et intégralement lavable au jet d’eau. Outre la version Pompiers présentée à Rétromobile, la Méhari fait ses preuves au service de l’armée française et de la gendarmerie nationale. Véritable icône populaire, elle est produite jusqu’en 1987 à près de 145 000 exemplaires.
  • Le concept Citroën SpaceTourer Hyphen (conservatoire Citroën)
    Présenté l’an dernier au Salon de Genève, le Citroën SpaceTourer Hyphen est un concept 4x4 haut en couleur au look baroudeur basé sur la version série du van Citroën SpaceTourer lancé en 2016. Le nom Hyphen (qui signifie ‘trait d’union’ en anglais) souligne le lien entre l’univers du van et du SUV. Interprétation inédite du SpaceTourer, lui-même cousin du Nouveau Jumpy utilitaire, ce concept montre ainsi toute la créativité qui anime encore aujourd’hui Citroën dans le domaine des véhicules volumiques.

 

LE SCARABÉE D’OR AU CŒUR D’UN NOUVEAU DÉFI !

Par ailleurs, le stand Citroën du Salon Rétromobile 2017 présente le Scarabée d’Or (conservatoire Citroën). Cette autochenille Citroën B2 modèle K1 fut le premier véhicule motorisé de l’histoire à effectuer la traversée du Sahara en 1922. En organisant cette expédition pionnière, André Citroën démontre au monde entier la fiabilité des automobiles de sa marque. Cette épopée humaine commandée par George-Marie Haardt et Louis Audouin-Dubreuil fut le prélude aux célèbres Croisières Noire et Jaune de Citroën qui suivirent en 1924 et 1931.

Aujourd’hui, le Scarabée d’Or est au cœur d’un projet confié à des étudiants : ‘Scarabée d’Or, un défi pour la Jeunesse’.
Le projet a pour objectif la reconstruction du Scarabée d’Or. Proposé par l’association ‘Des Voitures & des Hommes en partenariat avec le Musée des Arts et Métiers et Citroën, ce projet audacieux, lancé en juin 2016, sera finalisé en 2019. Pour en savoir plus : www.scarabeedor.org

Tout au long du Salon Rétromobile, différents acteurs du projet (membres de l’association ‘Des Voitures & des Hommes’, étudiants de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Métiers de Cluny et du Lycée des métiers de l’automobile et du transport Château d’Epluches - Saint-Ouen l’Aumône, etc.) seront présents sur le stand aux côtés du Scarabée d’Or pour échanger avec les visiteurs.

Comme les années précédentes, les visiteurs pourront par ailleurs échanger avec les représentants des clubs de collectionneurs présents sur le stand. Une boutique de produits dérivés sera également proposée.

En attendant Rétromobile, les modèles les plus emblématiques de l’histoire de la Marque sont à retrouver sur Citroën Origins : www.citroenorigins.fr

Top