Redirection dans Secondes

TOUS LES RÉSULTATS 2019 DE CITROËN EN WRC

Suivez toute l'actualité de Citroën en WRC sur nos réseaux sociaux et découvrez les résultats de nos deux équipages Sébastien Ogier / Julien Ingressia et Esapekka Lappi / Janne Ferm en C3 WRC.

 

55E RALLYRACC CATALUNYA COSTA DAURADA RALLY DE ESPANA, DU 24 AU 27 OCTOBRE

CITROËN DÉJÀ FOCALISÉ SUR 2020

Condamné à une course d’attente depuis l’avarie hydraulique ayant coupé Sébastien Ogier et Julien Ingrassia dans leur élan dès l’ES 2, le Citroën Total World Rally Team, bien qu’ayant confirmé les progrès de C3 WRC sur l’asphalte, ne pouvait empêcher l’attribution du titre mondial pilote et copilote.

WRC-Spain_1250x420

RALLYE DU PAYS DE GALLES, DU 3 AU 6 OCTOBRE

CITROËN ET OGIER EN BRONZE AU PAYS DE GALLES

Fidèle à sa réputation d’épreuve particulièrement sélective en raison notamment de sa météo toujours très instable, cette édition du rallye de Grande-Bretagne voyait Sébastien Ogier et Julien Ingrassia grimper sur la troisième marche du podium, tandis qu’Esapekka Lappi et Janne Ferm, contraints à recourir au Rallye 2 pour voir l’arrivée, emmagasinaient une expérience considérable.

    

WRC-Turquie_News_625x400

RALLYE DE TURQUIE
12 - 15 SEPTEMBRE

CITROËN S’OFFRE UN DOUBLÉ ET RELANCE LE CHAMPIONNAT !

Impériales de fiabilité et de compétitivité, les C3 WRC de Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et Esapekka Lappi Janne Ferm ont signé en Turquie un retentissant doublé, qui permet aux premiers cités de se replacer clairement dans la course au titre mondial.
WRC-Turquie_News3_400x300

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE
1. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) 3:50:12.1
2. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +34.7
3. Mikkelsen / Jaeger (Hyundai i20 WRC) +1:04.5

WRC-Turquie_News1_400x300

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. Ott Tänak – 210 points
2. Sébastien Ogier – 193 points
8. Esapekka Lappi – 80 points

WRC-Turquie_News2_400x300

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Hyundai WRT – 314 points
2. Toyota Gazoo Racing – 295 points
3. Citroën Total WRT – 259 points

RALLYE D'ALLEMAGNE, DU 22 AU 25 AOÛT

CITROËN DÉJÀ FOCALISÉ SUR LA TURQUIE

Avec une C3 WRC ne leur permettant pas de délivrer leur plein potentiel, et deux crevaisons sévères pour les premiers cités, Sébastien Ogier – Julien Ingrassia et Esapekka Lappi – Janne Ferm n’ont pu faire mieux que septième et huitième respectivement de ce rallye d’Allemagne. Une épreuve difficile à l’issue de laquelle, le Citroën Total World Rally Team est déterminé à rebondir dès le prochain rendez-vous en Turquie (12-15 septembre).

    

C3-WRC-Finlande_625x400

RALLYE DE FINLANDE
1 - 4 AOÛT

LES FINLANDAIS VOLANTS DE CITROËN S’OFFRENT LA 2E PLACE !

Deuxièmes sur leurs terres après une prestation de haut vol à bord de C3 WRC, Esapekka Lappi et Janne Ferm ont confirmé qu’ils étaient bien de la race des Finlandais Volants, ces locaux qui chaque année écrivent l’histoire de l’épreuve !

Synonyme de huitième podium cette saison pour le Citroën Total World Rally Team, cette performance est complétée par la cinquième place de Sébastien Ogier et Julien Ingrassia, bien remontés, malgré que le pilote français ait notamment souffert physiquement hier, pour accrocher de précieux points dans l’optique du championnat.
C3-WRC-Finlande-2_400x300

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE
1. Tänak / Järveoja (Toyota Yaris WRC) 2h30’40’’3
2. Lappi / Ferm (Citroën C3 WRC) +25’’6
5. Ogier / Ingrassia (Citroën C3 WRC) +56’’1

C3-WRC-Finlande-1_400x300

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. Ott Tänak – 180 points
2. Sébastien Ogier – 158 points
8. Esapekka Lappi – 58 points

C3-WRC-Finlande-3_400x300

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Hyundai WRT – 262 points
2. Toyota Gazoo Racing – 236 points
3. Citroën Total WRT – 198 points

RALLYE DE SARDAIGNE, DU 13 AU 16 JUIN

COMBATTIFS, LES ROUGES ARRACHENT DES POINTS PRÉCIEUX

Si le résultat final du Citroën Total World Rally Team était compromis depuis le premier jour de course, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia n’en ont pas moins rappelé que leur niveau de compétitivité restait intact, avec le deuxième temps dans la Power Stage synonyme de quatre points bonus, tandis qu’Esapekka Lappi et Janne Ferm ralliaient l’arrivée au septième rang après deux dernières étapes bien gérées.

WRC-Sardaigne_1250x420    

WRC-Portugal_News_625x400

RALLYE DU PORTUGAL
30 MAI-2 JUIN

CITROËN TRUSTE LES PODIUMS !

Éloignés de la lutte pour la victoire par leurs positions successives en piste, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia n’en ont pas moins jamais renoncé, et ils ont vu leur combativité justement récompensée par leur 6e podium cette saison, le 7e du Citroën Total World Rally Team en autant de rendez-vous.

Particulièrement méritants jusqu’alors, Esapekka Lappi et Janne Ferm se sont hélas fait piéger pour le compte en vue de l’arrivée.

RALLYE DU PORTUGAL, TEMPS FORTS

Avec seulement quelque cinquante-deux kilomètres au programme du jour, sur des spéciales très bien connues de tous, les chances de voir Sébastien Ogier et Julien Ingrassia combler l’écart de 11’’8 les séparant du podium étaient infimes. Aussi, les porte étendard du Citroën Total WRT se concentraient sur la Power Stage, qui donne lieu à attribution de points bonus, tout en restant à l’affut d’une erreur d’une concurrence sous pression. Elle se produisait dans la dernière ES et permettait à l’équipage français de se hisser en 3e position, et accrocher ainsi son 6e podium cette saison, le 7e du Citroën Total WRT, au terme d’une course encore très intelligemment menée. Avec les cinq unités supplémentaires glanées suite au scratch signé dans la Power Stage, Sébastien et Julien conservent les rênes du championnat.

Arrivés en leaders au Portugal, et donc contraints de s’élancer en premiers, les sextuples champions ne s’imaginaient pas limiter ainsi les dégâts à la vue des conditions particulièrement meubles et sèches rencontrées en reconnaissances. Ils allaient pourtant réaliser une première journée héroïque, ralliant le parc de fin d’étape à la 5e place à seulement 3’’ du podium, à l’issue notamment d’un pari pneumatique payant. Mais la différence de positions sur la route avec les autres prétendants au podium était telle le samedi qu’elle ne permettait pas à Sébastien et Julien de lutter à la régulière. D’où leur retard de 11’’8 sur le troisième, au moment d’entamer ce matin cette dernière journée.

Esapekka Lappi et Janne Ferm, pointés à seulement 2’’3 du 4e après l’ES 2, avaient également effectué une bonne entrée en matière, mais ils étaient hélas victime du décoincement d’un pneu à la réception d’une bosse (ES 3), et rétrogadaient au 8e rang au soir de la première étape. Mais ils allaient bluffer leur monde le samedi, en remontant 5e à la faveur notamment de trois 4e chronos, après avoir pourtant passé les deux tiers de la journée à s’élancer depuis une très handicapante 2e position. Malheureusement, une toute petite erreur dès l’entame du dimanche (ES 16) se révélait lourde de conséquences : une épingle droite, abordée un poil trop à la corde, les envoyait en tête à queue puis en tonneaux, et en voulant défendre leur 5e place dans l’ES suivante, ils heurtaient un talus, endommageaient la suspension arrière gauche et devaient renoncer en vue de l’arrivée.

 

 

 

WRC-Chili_News_625x400

RALLYE DU CHILI
2-12 MAI

C3 WRC S’OFFRE UN SIXIÈME PODIUM CONSÉCUTIF, GRÂCE À LA 2E PLACE DE OGIER-INGRASSIA !

Une nouvelle fois à la pointe du combat pour leur découverte des difficultés chiliennes, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont continué leur impressionnante série de podiums, avec une deuxième place acquise de haute lutte au volant d’une C3 WRC encore optimisée par les hommes du Citroën Total World Rally Team depuis l’Argentine.

Cette performance leur vaut de retrouver les commandes du championnat. De plus en plus à l’aise au fil des kilomètres, Esapekka Lappi et Janne Ferm, sixièmes au final, sont venus compléter la belle prestation d’ensemble de l’équipe.

RALLYE DU CHILI, TEMPS FORTS

  • Avec de nouvelles spéciales étroites et rapides à découvrir au rythme de course, cette dernière étape ne manquait déjà pas de difficultés, mais elle était encore davantage corsée par l’importante humidité, consécutive à la tombée d’une fine bruine depuis la veille. Dans ces conditions, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia voyaient le troisième revenir d’emblée à 1’’1. Les sextuples champions du monde allaient alors produire le genre de performances dont seuls eux ont le secret : à la faveur d’un engagement de tous les instants sur les 18,06 kilomètres de Lircay, soit l’ES la plus étroite du rallye, ils signaient leur deuxième scratch du week-end avec 4’’2 de marge sur leur rival. Le duo tricolore gérait dès lors l’écart, pour terminer à la deuxième place, et signer ainsi son cinquième podium en six courses, après les victoires du Monte-Carlo et du Mexique, la deuxième place corse et la troisième argentine.
  • Avec les quatre points également glanés dans la Power Stage, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia repartent du Chili aux commandes du championnat, nantis de dix unités d’avance sur le deuxième. Ce sixième podium en autant de manches cette saison, assorti à la 6e position de Lappi-Ferm, vaut également au Citroën Total World Rally Team de rester au contact du deuxième au classement constructeurs.
  • Sur des pistes en sous-bois gorgées d’humidité par les précipitations d’avant départ, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia s’étaient immédiatement positionnées en dauphins le premier jour. Et si la matinée du deuxième s’était révélée plus difficile, ils avaient, en collaboration avec l’équipe, parfaitement su réagir l’après-midi venue, avec notamment un scratch et un troisième temps, pour doubler leur avantage sur le troisième. C’était hélas sans compter sur le brouillard et la pluie apparus tardivement dans la dernière spéciale d’hier, qui avait ainsi remis leur rival dans le match à l’orée de cette dernière journée.
  • Après une entame de course prudente et appliquée, Esapekka Lappi et Janne Ferm étaient revenus à seulement 10’’3 du cinquième suite à un 3e temps dans l’ultime ES d’hier. Ils confirmaient leur montée en puissance régulière aujourd’hui, en s’emparant notamment d’un cinquième puis d’un quatrième temps. Leurs temps partiels étaient également prometteurs dans la Power Stage avant une petite erreur, il n’empêche qu’ils finissaient sixièmes. Soit un résultat encourageant sur lequel ils vont désormais pouvoir capitaliser, afin d’entamer la prochaine manche au Portugal dans de meilleures dispositions.

 

 

WRC-Argentine_News_625x400

39E RALLYE D'ARGENTINE
25-28 AVRIL

5E PODIUM CONSÉCUTIF POUR C3 WRC,
AVEC LA 3E PLACE D’OGIER-INGRASSIA

Une nouvelle fois héroïques, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont allés chercher leur quatrième podium cette saison, le cinquième pour Citroën Total World Rally Team en 2019, au terme d’un dernier chrono de haute volée !

RALLYE D'ARGENTINE, RÉSUMÉ DE LA COURSE

  • Une pénalité pour non respect de la route de course ayant été infligée tardivement à l’un de leurs concurrents directs pour le podium, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia attaquaient cette dernière étape en 3e position. Avec une marge minime de 6’’0 au moment de négocier les spéciales toujours très cassantes d’El Condor et Giulio Cesare. Fidèles à leur tempérament de battants, les sextuples champions du monde opposaient une farouche résistance à bord de C3 WRC, tout en gardant en permanence à l’esprit l’importance de marquer de gros points au championnat, et ils allaient être récompensés de leurs efforts : un scratch dans la Power Stage, leur troisième du week-end, leur permettait de conserver leur bien pour 1’’4 !
  • La 3e position finale de Sébastien et Julien, assortie aux cinq points bonus glanés dans la Power Stage, leur vaut de conforter leur deuxième place au classement provisoire du championnat du monde, à dix unités du leader. Il s’agit de leur quatrième podium cette année, après les victoires du Monte-Carlo et du Mexique, et la deuxième place corse. C’est également la cinquième fois cette saison que Citroën Total World Rally Team figure dans les trois premiers, en autant d’événements.
  • Malgré des conditions d’adhérence particulièrement changeantes le premier jour, suite aux fortes pluies d’avant rallye, le duo français, très régulier, avait réalisé une excellente entame, en se classant 2e à seulement 11’’9 du leader. Mais la deuxième étape s’était avérée plus compliquée : induits en erreur sur la boucle matinale (ES 11) par un portail resté ouvert, alors que le roadbook prévoyait qu’il soit fermé, Sébastien et Julien avaient alors endommagé la direction assistée de C3 WRC dans un contact et chuté en 6e position, à 21’’8 du podium. Ils avaient ensuite réagi en champions sur la deuxième boucle, avec notamment deux scratches, qui leur avait permis de conserver toutes leurs chances de podium à l’orée de cette ultime journée.
  • Auteurs d’une bonne entrée en matière avec un 5e temps sur la première véritable spéciale du rallye (ES 2), Esapekka Lappi et Janne Ferm étaient hélas ralentis dans la foulée par une crevaison (ES 4) après s’être appuyés sur un talus. Pour leur deuxième participation en Argentine seulement, ils étaient en train de monter progressivement en régime, en attestent leurs temps intermédiaires prometteurs, lorsque le décoinçage soudain d’un pneu suite à une crevaison, les envoyait en tonneaux (ES 8) et les contraignait à un retrait prématuré dès le premier jour de course.
  • Engagés en WRC2 Pro avec C3 R5, Mads Ostberg et Torstein Eriksen s’adjugeaient leur deuxième victoire de catégorie consécutive après la Suède, non sans s’être emparé de dix meilleurs temps sur dix-sept possibles. Preuve de la compétitivité du produit compétition clients phare de Citroën Racing sur ce terrain très exigeant où C3 R5 roulait pour la première fois.
C3-WRC-News_625x400



62e Tour de Corse
28-31 mars

QUATRIÈME PODIUM CONSÉCUTIF POUR C3 WRC, AVEC LA DEUXIÈME PLACE D’OGIER-INGRASSIA !

Particulièrement opiniâtres, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont signé en Corse leur troisième podium de la saison, le quatrième consécutif en autant de manches cette année pour Citroën Total World Rally Team, et les points gagnés à cette occasion leur permettent de revenir à seulement deux unités de la tête du championnat du monde.
Septièmes, Esapekka Lappi et Janne Ferm ont contribué à conforter la deuxième place des Rouges au classement constructeurs et accumulé des kilomètres importants avec C3 WRC sur l’asphalte pur.
C3-WRC_News5_400x300

CLASSEMENT FINAL PROVISOIRE
1. Neuville / Gilsoul (Hyundai i20 WRC) 3h22’59’’0
2. Ogier / Ingrassia +40’’3
7. Lappi / Ferm +2’09’’1

C3-WRC_News4_400x300

CHAMPIONNAT DU MONDE PILOTES
1. Thierry Neuville – 82 points
2. Sébastien Ogier – 80 points
6. Esapekka Lappi – 26 points

 

C3-WRC_News3_400x300

CHAMPIONNAT DU MONDE CONSTRUCTEURS
1. Hyundai WRT – 114 points
2. Citroën Total WRT – 102 points
3. Toyota Gazoo Racing – 98 points

Rallye-Mexique-625x400



19e Rallye du Mexique
7-10 mars

CITROËN REMPORTE SON DEUXIÈME SUCCÈS DE LA SAISON AVEC OGIER-INGRASSIA !

Épatants d’aisance et de lucidité, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia ont remporté ce dimanche leur deuxième victoire de la saison en trois épreuves, à bord d’une C3 WRC omniprésente sur les podiums depuis l’ouverture de la saison au Monte-Carlo ! Avec huit succès désormais sur ces terres, Citroën Racing est plus que jamais le recordman de trophées au Mexique.

C3-WRC-Suede_625x400



67e Rallye de Suède
14-17 février

DEUXIÈME PLACE DE LAPPI-FERM !

Très combatifs avec C3 WRC sur cette dernière journée de course, Esapekka Lappi et Janne Ferm repoussaient les assauts d’une concurrence féroce pour accrocher avec cette deuxième place finale, leur premier podium sous les couleurs du Citroën Total World Rally Team. Récents vainqueurs du Monte-Carlo, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia faisaient quant à eux parler tout leur talent et leur détermination pour aller glaner, malgré leur déconvenue initiale, deux points au championnat du monde dans la Power Stage.

Racing-C3-WRC-2019_Monte-Carlo-Test1_625x400



87e Rallye de Monte-Carlo
22-27 janvier

100E VICTOIRE DE CITROËN SIGNÉE PAR
SÉBASTIEN OGIER ET JULIEN INGRASSIA

Héroïques sur cette ultime étape à bord de leur C3 WRC, Sébastien Ogier et Julien Ingrassia sont sortis vainqueurs de l’édition du Monte-Carlo ayant connu le plus petit écart final de son histoire.
Signe de l’intensité de la bataille livrée, comme autant de la performance réalisée, qui permet à Citroën Racing d’accrocher sa centième victoire en WRC, à l’occasion de l’anniversaire du centenaire de la marque !

CITROËN EN WRC SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

Le #C3WRClive est diffusé une fois par jour, du jeudi au dimanche durant chaque rallye

Top